5 façons de faire des revenus passifs si vous êtes écrivain

Écrire des livres est, pour bien des raisons, une expérience enrichissante. Le fait de pouvoir transmettre vos idées ou vos connaissances au monde entier en est déjà un des principaux avantages. Après tout, le propre de l’art est d’être partagé.

Un autre avantage tout aussi appréciable d’écrire des livres est celui de la possibilité d’en tirer des revenus passifs, sur le long terme. En termes simples, vous consacrez du temps à l’écriture d’un livre, et une fois que vous l’aurez publié, vous commencerez à en tirer des revenus.

Malheureusement, les revenus directs générés par l’écriture sont souvent bien loin de suffire pour en faire un métier à plein temps. Voilà donc ce qui justifie le recours à des moyens d’en faire des revenus passifs.

Il faudrait cependant se mettre en tête que le revenu passif est loin d’être synonyme d’argent facile. En effet, l’idée c’est de travailler dur au début pour pouvoir gagner de l’argent plus tard et sur le long terme.

Voici donc cinq bonnes approches à considérer si vous cherchez de nouvelles façons de profiter de vos talents d’écrivain pour générer des revenus passifs.

  1. Monétiser votre blog

Si vous êtes auteur, vous devez accorder autant d’importance aux autres aspects de votre travail qu’aux livres eux-mêmes. C’est-à-dire que si vous souhaitez faire de votre activité d’auteur un travail à plein temps, vous devez la considérer comme un engagement professionnel.

Ceci étant dit, parlons un peu pour commencer de la tenue d’un blog, l’un des outils les plus utiles pour un écrivain. En effet, le fait de tenir un blog vous permettra non seulement d’accroître votre visibilité sur Internet, mais aussi de générer des revenus sur le long terme si vous le faites correctement.

Mais comment cela devrait-il se passer ?

Pour commencer, les posts doivent être cohérents, dans le sens où il ne faut jamais avoir les yeux plus gros que le ventre, mais plutôt adopter un calendrier de publication plus ou moins modéré. Le succès sera au rendez-vous, pour autant que vous puissiez vous y tenir sans trop vous épuiser.

Une autre chose à ne pas négliger : le genre d’articles que vous allez publier sur votre blog.

Je vous recommande de créer des articles de leadership éclairé que vous mettrez à jour de temps à autre. La rédaction de contenus utiles basés sur vos connaissances est appelée dans le jargon « leadership éclairé ». Curieux d’en voir un exemple ? Vous en voyez un juste devant vous ! Les mises à jour devraient bien entendu traiter de vos projets en cours, d’informations sur vos publications et de tout ce qui pourrait avoir trait à votre travail d’auteur.
Il faut toujours vous rappeler que plus vous publiez et proposez des choses utiles et gratuites aux gens qui s’intéressent à ce que vous faites, plus il y a de chances que vous en profitiez, notamment grâce au trafic qui sera généré à partir des moteurs de recherche.

Et c’est ainsi qu’au fil du temps, la conjugaison de ces deux facteurs augmentera le nombre de vos lecteurs, ce qui se traduira éventuellement par la rentabilisation de vos efforts sur le web.

2. S’inscrire à des programmes d’affiliation

Le fait de vous inscrire à des réseaux d’affiliation vous permettra d’exploiter davantage le potentiel de votre contenu pour générer des revenus passifs. Comme vous le savez, les programmes d’affiliation consistent généralement à collaborer avec des entreprises en vue de leur apporter des clients en contrepartie de la perception de commissions.

Cela ne sera pas trop difficile à faire si votre site a beaucoup de visiteurs.

Imaginons ceci pour mieux comprendre comment cela fonctionne :
Vous avez un blog qui reçoit 5 000 visiteurs. Vous vous inscrivez au programme d’affiliation d’une société X, laquelle paie 100 dollars pour chaque filleul, et elle héberge votre blog. Vous vous mettez à créer des articles très pertinents et vous y insérez des liens d’affiliation invitant vos visiteurs à s’inscrire auprès de cette société X. Vous pouvez gagner 5 000 dollars avec un seul article si 50 lecteurs, soit 1 %, passent à l’action. De plus, quiconque tombera par hasard sur cet article à l’avenir pourra également augmenter vos revenus passifs.

Impressionnant, non ?

Cela suppose évidemment que vous disposiez d’un blog d’une audience assez importante, chose qui n’est pas impossible si vous vous y engagez pleinement.

Après avoir vu cet exemple, vous pouvez faire des recherches sur les différents programmes d’affiliation auxquels vous pourriez participer afin d’en trouver celui qui vous serait le plus profitable.

3. Lancer votre propre série de podcasts

Les podcasts constituent une autre approche tout aussi fascinante pour renforcer votre activité d’auteur et gagner plus de revenus sur le long terme.

L’idée est proche de celle d’un blog : produire des podcasts à travers lesquels vous proposerez des informations utiles notamment à d’autres écrivains en herbe. Lancer votre propre série de podcasts pourrait être une excellente décision pour mettre en avant vos talents d’écrivain si vous n’avez pas peur de passer devant la caméra, surtout si vous avez une certaine notoriété en tant qu’auteur devant les gens qui s’intéressent à vous.

Vous pourriez réaliser des épisodes sous forme de vidéos explicatives ou d’interviews de « success stories ». N’oubliez surtout pas d’intégrer vos podcasts dans vos blogs afin de persuader votre public de les visionner.

La monétisation d’un podcast diffère de celle d’un blog en ce sens qu’il est plus simple de diffuser des publicités dans ce premier. Une fois que vos podcasts auront une audience assez conséquente, vous pourrez commencer à chercher des sponsors ou des partenariats d’affiliation.

Ainsi, chaque nouvel épisode que vous publiez vous permettra de faire des revenus passifs sur le long terme (surtout si vous vous en tenez à des contenus évolutifs et d’actualité).

4. Opter pour une newsletter

Si vous êtes un auteur engagé et désireux de développer votre activité, vous pouvez aussi faire jouer la liste de vos abonnés en votre faveur. En termes simples, cette liste comprend les coordonnées de contact (e-mails) des gens qui s’intéressent à votre activité, que vous aurez obtenues notamment par l’intermédiaire d’un plugin sur votre site Web. Si vous en avez une, vous pouvez l’utiliser pour envoyer des newsletters aux contacts y figurant à l’aide de divers logiciels, à tout le moins sur une base mensuelle.

Bien que la création d’une newsletter demande quelques efforts, une fois opérationnelle, elle se développera d’elle-même.

Le meilleur moyen de bâtir une liste d’abonnés consiste souvent à rédiger des articles de génération de prospects. Un bon exemple serait de rédiger un petit e-book sur un thème du genre « 5 façons d’écrire un super polar » et de le faire transmettre par le biais de votre logiciel à tous ceux qui s’y inscrivent avec leurs coordonnées de contact. Si vous n’avez pas le temps de faire cela, un formulaire invitant de « s’abonner pour recevoir les mises à jour les plus importantes » fera l’affaire.

Une fois que vous aurez établi votre liste d’abonnés, celle-ci continuera de s’étendre au fil du temps, et chaque nouvel abonné constituera une occasion supplémentaire de générer des revenus.

Il y a trois façons de rentabiliser une newsletter :

Y vendre des espaces publicitaires en fonction de l’audience ciblée (en y offrant, par exemple, à vos lecteurs la possibilité de faire de la publicité pour leurs produits ou services).

Sponsoriser des contenus en fonction des opinions de l’audience.

Y intégrer un programme d’affiliation pour inciter les prospects à passer à l’action.

Il n’y a pas de moyen idéal, vous pourrez choisir la méthode qui vous convient le mieux. Une fois fait, chaque e-mail que vous enverrez sera pour vous une opportunité de faire des bénéfices.

5. Créer des cours ou des formations en ligne

De toutes les approches à considérer pour faire des revenus passifs proposées plus haut dans cette liste, celle-ci serait la plus « passive ».

En dispensant des cours en ligne à d’autres personnes qui partagent les mêmes intérêts que vous et qui sont désireuses de bénéficier de vos connaissances. Cela vous permettra aussi de gagner de l’argent de manière passive.

Chaque année, de plus en plus de plateformes de partage de connaissances émergent. Bien que chacune d’entre elles ait ses propres atouts, elles fonctionnent toutes de la même manière : vous élaborez des cours, vous les vendez et vous recevez la majeure partie des revenus générés à partie des inscriptions.



HappyHamster.io n'est pas un fournisseur de services financiers, mais seulement un robot sur la plateforme du courtier réglementé. Just2Trade Online Ltd est autorisé et réglementé par la Commission des valeurs mobilières de Chypre conformément à la licence n° 281/15 publiée le 25/09/2015. FXTM (ForexTime Limited) est autorisé par l'autorité de conduite du secteur financier (FSCA) (anciennement Financial Services Board FSB) d'Afrique du Sud avec le numéro de licence 46614 de fournisseur de services financiers. RoboForex Ltd est un courtier international réglementé par la FSC, licence n° 000138/333, numéro d'enregistrement 128.572. Adresse : 2118 Guava Street, Belama Phase 1, Belize City, Belize. Toutes les informations publiées sur ce site sont uniquement destinées à des fins éducatives et ne doivent en aucun cas être considérées comme des recommandations ou des conseils d'investissement, même implicites.

Les résultats de performance hypothétiques ont de nombreuses limitations inhérentes, dont certaines sont décrites ci-dessous. Aucune déclaration n'est faite selon laquelle tout compte réalisera ou est susceptible de réaliser des profits ou des pertes similaires à ceux indiqués. En fait, il y a souvent de grandes différences entre les résultats de performance hypothétiques et les résultats réels obtenus par la suite par un programme de trading particulier. Les résultats affichés sont une combinaison de résultats réels et de résultats de trading hypothétiques.

L'une des limites des résultats de performance hypothétiques est qu'ils sont généralement préparés avec le bénéfice du recul. En outre, le trading hypothétique n'implique pas de risque financier, et aucun résultat de trading hypothétique ne peut complètement rendre compte de l'impact du risque financier dans le trading réel. Par exemple, la capacité à supporter des pertes ou à adhérer à un programme de négociation particulier malgré les pertes de négociation sont des points importants qui peuvent également avoir un impact négatif sur les résultats de négociation réels. Il existe de nombreux autres facteurs liés aux marchés en général ou à la mise en œuvre d'un programme de négociation spécifique qui ne peuvent être entièrement pris en compte dans la préparation des résultats de performance hypothétiques et qui peuvent tous avoir un impact négatif sur les résultats de trading réel.

Happyhamster OU, Harju maakond, Tallinn, Kesklinna linnaosa, Estonia pst 5-309b, 10143

Made on
Tilda